Sauvons le Palais de la découverte !

Le Palais de la Découverte semble menacé de disparition par des projets gouvernementaux.

Ce serait une grave atteinte contre la pensée, contre la connaissance, contre la culture.

Nous perdrions un lieu unique où chacun prend plaisir à interroger le monde et remettre en cause son savoir.

« Où sommes nous dans l’Univers ? Qu’est-ce qui fait trembler la Terre ? Comment la vie y est-elle devenue possible ? En quoi les défauts de la matière peuvent-ils être utiles ? D’ou vient le vertige, pourquoi est-ce que je ne suis pas toujours d’accord avec moi-même ? Pourquoi le yaourt intéresse-t-il des chercheurs ? Nos larmes sont-elles fabriquées à partir de notre sang ? Pourquoi l’araignée ne reste pas collée à sa toile ? Comment éviter d’être pris à son propre piège ? Et plus de moins, ça fait quoi ? … »

Le public est en contact direct avec la science en marche. Chaque jour, des centaines d’expériences, des dizaines d’exposés sont présentés par des médiateurs scientifiques qui invitent chacun à poser un regard neuf sur le monde qui l’entoure.

Permanentes ou temporaires, les expositions posent des questions, incitent à la réflexion , suscitent les vocations.

L’émotion est grande de voir chaque jour ces milliers de visiteurs (600 000 par an), l’émerveillement des petits et des grands, leur enthousiasme à comprendre et à raisonner, même chez ceux qui s’étaient crus « allergiques aux sciences » ; plaisir des questions vertigineuses, des réponses sidérantes. Respect de l’esprit qui s’interroge.

Les regards sont beaux au Palais, parce qu’ils s’étonnent. Et qu’au Palais on prend ça au sérieux.

Que l’on soit scientifique, littéraire, artiste, quelle que soit la forme de créativité ou d’engagement dans le monde, le Palais ouvre des voies, jette des ponts entre les savoirs, les expériences, les intuitions. Nul besoin de connaissances approfondies pour ressortir en se sentant plus intelligent, plus curieux, plus humain.

Le Palais est aussi un grand incubateur de vocations scientifiques.

Plus de la moitié des scientifiques franciliens, dont certains prix Nobel, disent y avoir trouvé leur vocation, dans l’émerveillement de visites enfantines.

La France manque cruellement de scientifiques et d’ingénieurs, tout le monde le sait. Ce serait une totale absurdité de détruire un lieu créateur de tant de motivation chez les jeunes.

Le Palais est enraciné dans une idée visionnaire.

Il a été créé pendant le Front Populaire par Jean Perrin, prix Nobel de physique pour ses travaux sur l’atome, à l’époque où, ministre du Front Populaire, il créa aussi le CNRS.

Son ambition était de : « … répandre dans le public le goût de la culture scientifique, en même temps que les qualités de précision, de probité critique et de liberté de jugement que développe cette culture et qui sont utiles et précieuses à tout homme… »

Voilà, c’est ça le Palais : rendre accessible à chacun une pensée exigeante, sans rien nier de la complexité du monde.

Le savoir et la curiosité sont un bien, un trésor, un héritage.

Et on va le détruire ?

La vie ou la mort du Palais se jouent en ce moment

Les semaines à venir sont cruciales. Son sort se discute en ce moment entre le Ministère de la Culture, celui de la Recherche et l’Élysée, sur un fond extrêmement inquiétant : à plusieurs reprises, la menace de sa fermeture à court terme a été évoquée.

Les raisons mises en avant pour imposer à la hussarde une « évolution » du Palais de la Découverte, évolution qui pourrait être fatale, sont techniques en apparence : elles se réfèrent à la rationalisation des politiques publiques et à des contraintes d’organisation administrative. Elles n’intègrent en rien la particularité, la spécificité du Palais de la Découverte, ce contact unique entre la science et le public qu’il rend possible.

Nous demandons au gouvernement d’arrêter un processus qui semble mener droit au saccage.

Nous lui demandons prudence et respect pour cette institution et pour ce qu’elle représente. Nous lui demandons de mettre un terme à la politique du secret et des coups bas en ouvrant une discussion avec les représentants du monde scientifique et culturel, les sociétés savantes, les académies, les associations d’enseignants, afin de déterminer les meilleures conditions de développement de ce remarquable lieu de culture qu’est le Palais de la Découverte.

Signez la pétition pour sauver le Palais de la découverte

Signer l’appel

http://www.sauvonslepalaisdeladecouverte.fr/

MAJ : une autre pétition, en ligne depuis quelques mois existe aussi ici

PS: en plus j’ai la chance d’y bosser de temps en temps alors, raison de plus pour se mobiliser… ;-(

Source/auteur : Sauvons le palais de la découverte via HNS

6 Responses to Sauvons le Palais de la découverte !

  1. Anonyme_palais dit :

    Très bien, bravo, je travaille au Palais.

    Une seule question : pourquoi est-elle lancée si tard (la RGPP aura tranché demain) et alors même qu’il existe une pétition depuis fort longtemps – car les menaces sur le palais sont hélas très anciennes et durables – qui a plus de 25 000 signataires au compteur, ce jour ?
    Merci en tous les cas de la mentionner brièvement à la fin de votre post.

    C’est ici : [http://palais-decouverte.eitic.org->http://palais-decouverte.eitic.org%5D

    Entendons-nous bien : plus on est nombreux tant mieux, mais pourquoi côte à côte plutôt qu’ensemble ?

    Cordialement,

  2. Seb dit :

    merci. J’y travaille aussi à l’occasion. Je savais le Palais menacé mais je ne savais pas qu’il y avait une pétition. Quand je suis tombé sur la dernière en date, je me suis empressé de relayer ici. Par la suite j’ai vu qu’il en existait une plus ancienne avec effectimention que to25000 signatures. Je me pose donc la même question que toi : pourquoi 2 pétitions ? Peut-être la première n’était pas assez visible…

  3. Anonyme_palais dit :

    La première était assez visible.
    Elle était bien connue de ceux qui ont lancé la 2ème.
    Il faut savoir que la toute première initiative émanait du seul syndicat sud du palais (ce qui n’a pas empêché par exemple le regretté Pierre-Gilles de Gennes de la signer ainsi estampillée.)

    Aujourd’hui elle est intersyndicale mais surtout entre les mains de l’écrasante majorité du personnel. Le texte de la pétition est actuel, il a été diffusé en tracts et largement distribué par le personnel au nombreux public des dernières vacances scolaires, cependant c’est vrai : trop maigres articles couvrant l’affaire, trop maigres soutiens politiques, seul le parti communiste se décarcasse dans l’affaire etc.

    Nous avons en ce qui concerne cette deuxième pétition un pilotage fin par la plus haute catégorie du personnel (si vous voyez ce que je veux dire…) qui a acté l’abandon du salon d’honneur car un projet de rénovation créant le thème matière et énergie est sur l’établi pour l’aile sud (mais même ça c’est râpé, pas de sous pour)
    Alors le texte de cette pétition, c’est beau, c’est émouvant, c’est instructif jusque dans les non-dits.

    M’enfin, c’est bien quand même…
    Un peu tard quand même.

  4. Anonyme_palais dit :

    Dernière intervention :
    Le site « sauvons la recherche » a communiqué sur la nouvelle pétition :
    http://www.sauvonslarecherche.fr/spip.php?article1882

    Ma première intervention ici, je l’ai posté en réaction sur cette page de SLR en interpelant directement SLR (Bertrand Monthubert signataire n°1 de la pétition du 11 mai)
    Forum modéré a priori.
    Ma réaction n’est pas passée.

    L’union fait la force et l’oignon fait la soupe.

  5. Seb dit :

    dont acte.
    voici le commentaire que j’ai laissé sur la 2e pétition (du coup j’ai signé les 2 ;-)
    Un jour, enfant, visitant le Palais une n-ième fois avec ma maman je lui dit qu’un jour j’aimerais bien faire des sciences et travailler dans ce lieu « magique » et merveilleux. Quelques années d’études de Physique et un doctorat en Océanographie plus tard, j’ai la chance et l’honneur de pouvoir faire régulièrement des exposés sur l’atmosphère et les changements climatiques au Palais, sujets qui me tiennent particulièrment à coeur, en ces temps perturbés… Le Palais de la découverte ne doit pas seulement être sauvé (sa disparition est une absurdité totale) mais aussi bénéficier d’une grande rénovation et de crédits supplémentaires ! Je soutiens plutôt deux fois qu’une, ça ne se passera pas comme ça, il faut faire du bruit et du buzz [https://lalisteasuivre.wordpress.com] SF

    par ailleurs, j’ai l’impresion que le nombre de signataire grimpe pas mal vite.

    à suivre…

  6. PERRIER RICHARD dit :

    je soutiens complètement votre action et suis prêt à participer à d’autre si cela devient nécéssaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :